Image d'entête de l'article Boivin Électrique commercialise ses camions de matières résiduelles électriques

Boivin Électrique commercialise ses camions de matières résiduelles électriques

L’entreprise prévoit fabriquer dix camions à ordures électriques en 2020

Prête à commercialiser son invention, l’entreprise Boivin Évolution prévoit fabriquer à Lévis une dizaine de camions électriques permettant la collecte automatisée des déchets et du recyclage en 2020. La commercialisation du produit lévisien a nécessité de développer et de tester deux prototypes.

Boivin Évolution est la première entreprise à offrir un véhicule automatisé électrique pour la collecte de matières résiduelles. Le système inventé par l’entreprise de Lévis est entièrement électrique, le camion étant alimenté par des batteries rechargeables situées derrière la cabine du conducteur. La nouvelle invention, en plus d’être plus économe au plan énergétique, prévient les déversements accidentels d’huile qui peuvent s’échapper des systèmes hydrauliques.

Aide financière à l’entreprise

Pour aider l’entreprise manufacturière en matériel de transport, Développement économique Lévis a remis la seconde tranche du prêt de 200 000 $, qui avait été accordé en 2019 pour la croissance de l’entreprise et qui permettait la création de 17 nouveaux emplois à Lévis.

Le démarrage de l’entreprise de Lévis a été réalisé en 2017 par M. Claude Boivin, fondateur de près de dix camions innovants au cours des trente dernières années dans l’industrie de la collecte des matières résiduelles.

La mission de Boivin Évolution est de développer des camions automatisés électriques de collecte de déchets et de recyclage dans le but de réduire leur empreinte environnementale par une diminution de l’utilisation du carburant ou des émissions de GES ou encore, par l’élimination de déversements hydrauliques.

Abonnez-vous à notre infolettre

Suivez-nous